StayHome : portage immobilier entre particuliers

Nous vous avons parlé dans un de nos articles du concept de crowdbuying, un aspect souvent méconnu de la consommation collaborative. Nous avons donc décidé de vous en faire découvrir plus en interviewant la 1ère plateforme de portage immobilier entre particuliers : StayHome. Voici la retranscription de notre interview téléphonique avec Monsieur Patrick DRACK.

 

StayHome

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Patrick DRACK, un des co-fondateurs du concept de StayHome, avec Christian LACHAUX. Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années et après avoir partagé nos expériences, nous en sommes vite arrivés à l’idée de créer un concept d’aide au portage immobilier.

Avant toute chose, je viens moi même du monde de la finance, alors que Christian était promoteur avant de créer StayHome et a donc plus un profil de technicien de l’immobilier. Nous avons tout les deux déjà été confrontés à des propriétaires en difficultés, n’arrivant pas à faire face à certaines situations critiques d’un point de vue monétaire. Il a d’ailleurs lui même fait face à des difficultés financières et a subit une saisie immobilière.

C’est dans cette optique de donner une seconde chance aux personnes subissant des problèmes financiers que nous avons cherché un concept permettant à des particuliers d’en aider d’autres. C’est ainsi qu’est né StayHome, il y a 4 ans déjà.

Patrick DRACK et Christian LACHAUX

Patrick DRACK et Christian LACHAUX

 

Pouvez-vous présenter à nos internautes le concept de votre site ?

StayHome est basé sur un concept que nous avons créé : le portage immobilier. C’est en fait une plateforme permettant à des particuliers qui sont en difficultés de trouver d’autres particuliers qui vont leur venir en aide.

Soyons clair, il ne s’agit pas de charité, c’est un échange. Il s’agit d’un bon investissement pour les investisseurs, mais qui va en même temps aider des propriétaires qui sont en crise et à qui les banques ont fermé leurs portes.

 

Pour expliquer plus clairement notre concept, des investisseurs vont acheter le bien avec une décote de 20 à 30%. Ils peuvent se positionner seuls sur un dossier ou bien, avec le crowdbuying (achat par la foule) que StayHome propose, intervenir pour une partie aux côtés d’autres investisseurs. Le produit de la vente va permettre le remboursement de l’intégralité des dettes de la personne en difficulté, lui permettant de retrouver son équilibre financier. Ensuite il pourra racheter son bien à un prix convenu d’avance et à n’importe quel moment durant la durée du portage. Pendant cette période intermédiaire il devient locataire et paie un loyer de marché et surtout compatible avec ses revenus.

Si malheureusement l’ancien propriétaire ne peut pas racheter, il peut, pendant la période du portage, trouver un acquéreur tiers au prix de marché et encaisser ainsi la différence avec le prix de rachat convenu (notez qu’il peut trouver un acquéreur tiers uniquement à l’intérieur de la période de portage et non à l’issue).

Enfin le rachat du bien est réalisé dans plus de 80% des cas.

 

Pour illustrer cela, nous pouvons donner un exemple : un propriétaire possède un bien qui vaut 200 000 €. Il traverse une période difficile et fait appel à notre site. Des membres vont alors investir sur son bien à hauteur de 140 000 € pour une période de 3 ans. Si à la fin de cette durée, le propriétaire (devenu locataire) ne peut pas rembourser les investisseurs, il pourra revendre son bien à un tiers à la valeur du marché, soit environ 200 000 € (tout dépendra de l’évolution du marché). Il pourra ainsi rembourser les investisseurs et garder la différence, soit 60 000 €.

Dans le meilleur des cas, une fois les problèmes financiers résolus et que tout s’est arrangé pour le particulier, il pourra alors racheter son bien et en redevenir l’heureux propriétaire.

 

Expliquez-nous la façon dont StayHome fonctionne ?

Vous l’aurez compris, il y a deux point de vue vis-à-vis de notre site : les investisseurs et les particuliers.

Côté investisseurs, ils devront tout d’abord se créer un compte sur StayHome pour avoir accès aux biens. Nous prendrons ensuite contact directement avec eux à travers un entretien téléphonique pour s’assurer que le concept est bien compris et surtout que la philosophie du site est bien comprise et partagée. Ils auront finalement accès à leur espace personnel et pourront commencer leur expérience sur StayHome en proposant de participer à des financements.

 

Côté particulier, ils devront également créer un compte sur le site pour cette fois-ci avoir accès à un formulaire qui sera à remplir, pour ensuite être rappelé par nos soins. Nous effectuerons avec eux une étude personnalisée que nous examinerons en détails par la suite afin de savoir si nous gardons le dossier ou non. C’est ici que ce procède notre plus gros filtre. Nous envoyons ensuite une simulation de financement au client. Une fois que ce dernier la valide, nous préparons le dossier et l’ajoutons à notre site.

 

 

Qui est l’utilisateur type de votre service ?

Nous n’avons pas vraiment d’utilisateurs types, mais dans l’ensemble nous avons remarqué que du côté des investisseurs, il s’agit plutôt de cadres, professions libérales ou encore retraités, alors que du côté des particuliers, il s’agit souvent de couples, salariés, entre 45 et 54 ans et avec des revenus supérieurs à 3 000 €.

 

Avez-vous des concurrents français ? Qu’est-ce qui vous démarque d’eux ?

A l’heure d’aujourd’hui, nous ne sommes pas en connaissance de possibles concurrents français. Comme nous avons créé le concept de portage immobilier, cela reste très novateur et rares sont les personnes qui communiquent sur cet aspect.

 

Quelle est l’actualité liée à StayHome ?

Nous sommes actuellement en discussion plus qu’avancée avec une banque qui s’intéresse à notre concept. Nous envisageons ainsi de réaliser un partenariat afin de proposer les produits StayHome au sein du réseau de la banque et également de permettre  à cette banque de financer les investisseurs et refinancer les personnes clientes en difficultés. Nous ne pouvons pas vous en dire plus pour le moment, mais sachez que cela devrait se réaliser lors du dernier trimestre de l’année, certainement courant octobre.

 

Un dernier mot pour encourager les consommateurs encore hésitants à utiliser votre service ?

Il est rare d’avoir des initiatives où on donne une seconde chance à des personnes pour lesquelles les portes se sont fermées. Nous avons vraiment créé StayHome dans cette optique d’entraide. En plus de cela, nous mettons en avant une relation des plus équilibrée, à la fois rentable, sécurisée et éthique.

 

Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Auteur: Nicolas

Aime le partage d'expérience, l'échange de biens, l'entre-aide et la collaboration entre individus. Et les dauphins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Sciences participatives et consommation collaborative
Sciences participatives et consommation collaborative : Eureka !

Les programmes de recherches et sci...

Fermer