Prendre le train gratuitement : oui, c’est possible !

Trop cher et pas toujours à l’heure : aujourd’hui, le train est souvent délaissé par les étudiants au profit du covoiturage, plus convivial et plus économique. Mais si vous préférez l’ambiance feutrée des sièges d’un TGV à la banquette arrière d’une 205, voici une solution pour ne pas payer votre billet grâce à la consommation collaborative.

 

Babysitting sur rails

Alors pour prendre le train gratuitement il ne s’agit pas ici de frauder en sautant dans le train, priant pour que personne ne vienne ne vous contrôler. Non, il y a tout de même une contrepartie et si vous n’avez pas la fibre avec les enfants, alors il faudra sans doute payer son billet. Car en effet, il est question d’accompagner des enfants d’un point A à un point B. Le concept est plutôt simple : les parents vous confient leurs enfants le temps d’un trajet et vous rémunèrent en payant votre billet de train. Plutôt cool non ? En quelque sorte on peut dire qu’être accompagnateur d’enfants dans le train c’est du co-wagonnage et cela peut vous faire économiser beaucoup d’argent et de temps, surtout si vous prévoyez de faire un A/R Lille-Marseille dans le week-end.

 

Alors comment prend-on le train gratuitement ?

C’est très simple. Le site accompagnateurenfants.fr permet de mettre en relation les parents qui veulent faire accompagner leurs enfants et les étudiants qui offrent leurs services. Disons que vous recherchez à accompagner des bambins sur un trajet Angers-Bordeaux pour rendre visite à des amis à moindre frais et que des parents recherchent un accompagnateur pour le même trajet car leurs enfants passent le week-end chez Papy-Mamie : banco ! Dans ce cas les parents (à condition qu’ils soient intéressés par votre profil) consultent le CV que vous leur aurez préalablement envoyé et/ou vous appellent pour s’assurer que leurs progénitures seront entre de bonnes mains. Si tout se passe bien, vos employeurs du jour vous réservent votre trajet (pas forcément A/R dans tous les cas) et il ne vous reste plus qu’à faire votre valise. Une fois embarqué, et surtout si vous avez l’habitude d’encadrer des enfants, vous pourrez vous relaxer en profitant du voyage gratuit. A l’arrivée, n’oubliez pas les enfants dans le train : il ne reste plus qu’à trouver les grands-parents, famille ou amis à qui vous devez les laisser. Ainsi, vous aurez économisé de l’argent et aussi du temps (pensez à vos potes qui sont encore à deux heures de trajet dans cette fameuse 205).

 

La consommation collaborative et ses alternatives au transport classique

Si cette méthode de transport n’est pas encore très développée, elle a un potentiel et une marge de progression assez importants grâce au boom de la consommation collaborative. Ce nouveau mode de consommation est l’initiateur de modes de transport différents basés sur l’entraide et la participation : le covoiturage est l’exemple de consommation collaborative le plus connu mais on peut aussi citer l’autopartage ou la location de chauffeur avec Uber. Preuve en est que face à la crise, chaque secteur d’activité développe une économie parallèle avec des services conviviaux et innovants. Petit revenu supplémentaire pour certains, économies conséquentes pour d’autres, plutôt voiture, train ou dos de chameau, à vous de trouver votre moyen de transport collaboratif préféré et ainsi contribuer toujours un peu plus à l’élaboration d’une économie basée sur un des fondements de la société moderne : le partage.

 

Petite vidéo sur le service d’accompagnateur d’enfants :

Reportage 100% Mag M6 : train, voiture : leurs astuces pour voyager gratuitement

Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Auteur: Marc-Henri

Spécialiste du zonage sur le web. Dénicheur de curiosités.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
les-ateliers-velos
Consommation collaborative et vélo : les ateliers participatifs

Les ateliers vélo participatifs ont...

Fermer