Les acteurs de la consommation collaborative? On en parle!

Après avoir porté notre attention sur certains concepts de consommation collaborative comme le crowdfunding, le camping chez l’habitant ou encore le train gratuit, il est temps d’avoir un point de vue plus global sur cette économie. ShaREolution nous propose un focus complet sur cette nouvelle tendance qui séduit aux quatre coins de la France.

 

Pour commencer: ShaREvolution, c’est quoi ?

Depuis 2014, la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), think tank sur les transformations qui compte aujourd’hui plus de 300 membres, et Ouishare, acteur international de la consommation collaborative, se sont lancés dans un projet de recherche et de développement en rapport direct avec la consommation collaborative et l’économie de partage. ShaREvolution et ses membres s’attèlent notamment à porter leur réflexion sur le business model des acteurs de la consommation collaborative, l’effet positif ou négatif de l’économie collaborative sur l’économie sociale et solidaire.

 

La consommation collaborative, selon ShaREvolution.

Vous reconnaitrez peut être un service de consommation participative que vous avez utilisé! Ils appartiennent à des modèles précis. Voici les quatre proposés, qui selon ShaREvolution, régissent l’économie collaborative.

 

Consommation collaborative: les modèles de ShaREvolution - Consopartage

Les modèles collaboratifs des entreprises, par ShaREvolution.

 

Le système de re-distribution est le transfert de propriété d’un bien via la vente, revente, le don ou le troc. Celui de produit-service permet l’accès à une ressource physique par échange entre particuliers sans transfert de propriété. Pour le système de services P2P, on ne parle plus de ressources matérielles mais d’échange de services. Et enfin, les pratiques locales comme la coopération, le réseau, définissent le système local coopératif.

 

Au-delà de l’appartenance à un modèle, chaque acteur de la consommation collaborative répond à un « business model » bien précis. Le moyen de connaitre la façon dont certains acteurs de l’économie collaborative opèrent pour faire perdurer leur activité.

Consommation collaborative: les modèles de ShaREvolution - Consopartage

Business model des acteurs de la consommation collaborative, par ShaREvolution.

 

Après avoir eu un aperçu côté entreprise, ShaREvolution dresse également des profils d’utilisateurs de consommation collaborative. Mais que ce soit un profil pragmatique, engagé, opportuniste, ou sceptique, il faut savoir que les consommateurs collaboratifs émanent de nombreuses franges de la population, et mettent surtout en avant l’aspect convivialité en déclarant ne pas attendre de toucher des revenus via ces pratiques.

Consommation collaborative: les modèles de ShaREvolution - Consopartage

Les profils d’utilisateurs de consommation collaborative, par ShaREvolution.

 

 

L’économie collaborative aspire à prendre une place aussi importante que celle que l’économie traditionnelle occupe. Chez Consopartage, on veut aussi prendre avec vous le chemin du changement, le virage collaboratif, en vous faisant partager nos infos et tests, et ce, avec passion et engouement !

Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn7Email this to someone

Auteur: Damien

Entre basket, écriture et philosophie, je dribble avec des mots pour en faire des théories.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
bureaux
La consommation collaborative B2B : le partage professionnel

Aujourd'hui lorsque l'on parle de c...

Fermer