Jardinage participatif : l’utile et l’agréable !

Après un hiver pluvieux, le soleil est de retour. La période estivale se profilant à l’horizon, il est temps de se remettre au jardinage ! Pour se faire, ConsoPartage vous donne une astuce, si vous êtes citadin orphelin du jardin, ou passionné de plantation : Profitez donc du jardin libre de votre voisin pour aller y cultiver quelques légumes ! Et oui, la consommation collaborative, ça passe aussi par le jardinage participatif !

 

Le jardinage participatif, comment ça fonctionne ?

Il y a plusieurs façons de prendre part au jardinage participatif. Premièrement, il vous suffit de trouver un lopin de terre, soit en campagne, soit en ville, où vous puissiez, avec quelques amis ou voisins, cultiver ensemble fruits et légumes. Chacun peut apporter ses idées, ses envies, tout le monde participe à l’entretien, et bien évidemment la récolte est partagée, voire même dégustée dans la joie et la bonne humeur ! L’avantage, c’est que chaque jardinier peut donner des conseils aux autres sur la façon procéder. Outre la récolte, c’est aussi un bon moyen de passer un agréable moment ensemble, en communion avec dame Nature !

Deuxièmement, vous pouvez passer par plantezcheznous.com, ou encore pretersonjardin.com. Ces sites mettent en relation, des personnes qui ont un jardin, mais qui n’ont pas le temps de s’en occuper, et des personnes qui n’ont pas de jardin et qui se verraient bien manger leurs propres fruits et légumes … Eureka ! Comment, donc, joindre l’utile à l’agréable ! Justement sur ces sites, on y trouve de sympathiques petites annonces comme « Propriétaires de plusieurs petits jardins et n’habitant pas à proximité. Je vous propose de faire revivre ces potagers. » ou bien « Si vous souhaitez passer un moment dans la verdure, une main verte bénévole serait la bienvenue ! Planter des fleurs à votre guise ! ». Alors, votre main verte va-t-elle devenir la reine du jardinage participatif ?

 

Le jardinage participatif, c’est aussi une vraie démarche.

Avant de se lancer dans cette aventure, il est nécessaire que l’organisation soit claire. N’oubliez pas qu’avant tout, la démarche se doit, d’être participative, de créer du lien, de prendre plaisir à échanger autour du jardinage, tout ceci dans le respect de l’environnement. Dans ce cadre, les villes de Bordeaux et Toulouse ont même décidé de mettre en place une charte reprenant les tenants et aboutissants du jardinage participatif, dans des espaces réservés à cet effet.

 

 

Le jardinage participatif va même plus loin notamment avec le mouvement citoyen Incroyables Comestibles. Ce mouvement tient en 5 étapes : Se prendre en photo devant le panneau de sa commune, partager cette photo sur le web, planter quelques légumes dans des pots devant chez soi, réaliser des actions collective au sein de sa commune, pour enfin sensibiliser les élus locaux à soutenir ce mouvement solidaire. Encore une belle leçon de partage !

 

Le mouvement Incroyables Comestibles tient en 5 étapes

Incroyables Comestibles – Jardinage participatif

Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Auteur: Damien

Entre basket, écriture et philosophie, je dribble avec des mots pour en faire des théories.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Espace de coworking
Espaces de coworking : des bureaux collaboratifs

Le coworking aussi appelé cotravail...

Fermer