La consommation collaborative B2B : le partage professionnel

Aujourd’hui, lorsque l’on parle de consommation collaborative, on fait surtout référence à des services qui permettent de mettre en relation des particuliers dans le but de trouver un bénéfice commun. C’est dans ce sens que le covoiturage, l’achat d’occasion entre particuliers ou encore la location plus ou moins courte de biens immobiliers entre vacanciers sont de plus en plus médiatisés. Même s’il est vrai que la consommation collaborative entre particuliers représente une écrasante majorité des services du genre, le monde professionnel n’est désormais plus en reste. Focus sur cette tendance.

La location de bureaux et salles de réunion

Il est loin le temps de l’organisation complexe de séminaires et de réunions. Le temps où les entreprises faisaient appel à des agences de voyage pour réserver des hôtels avec l’équipement requis pour une conférence interne. Et il fallait s’y prendre à l’avance. Au risque de se retrouver à 15 dans une chambre simple d’un B&B à Auxerre. Aussi, il était difficile pour les petites startups de se développer lorsqu’elles ne trouvaient pas de locaux faute de fonds. Mais voilà que la consommation collaborative pointe le bout de son nez et fait sa petite révolution. Il est désormais possible de louer des salles de réunion et des bureaux et ce, très simplement. Des sites comme Bureaux à Partager proposent des bureaux à louer à ceux qui en ont besoin. Incubateurs, espaces de co-working ou même locaux complets sont disponibles. Des entreprises ayant des bureaux vacants peuvent même les proposer à la location et ainsi optimiser l’espace vide. Les locations peuvent être de durées plus ou moins longues et permettent aux petites entreprises qui souhaitent se développer ou aux entreprises plus grandes qui souhaitent plus d’espace sans risquer la faillite. De son côté, BirdOffice est plus spécialisé dans la location de salles de réunion ou de conférence. Le principe est le même, les établissements disposant de salles vacantes ou voulant rentabiliser au maximum leurs installations peuvent proposer ces salles à la location et d’autres entreprises qui ont des besoins peuvent les louer. Au delà de la facilité de réservation et de fonctionnement, l’autre gros avantage est bien entendu le prix. Où que vous soyez, vous pouvez louer des salles au meilleur prix.

Le conseil collaboratif

Un service innovant est proposé par la startup Myexperteam. En effet, celle-ci propose à des entreprises d’être conseillées par des experts dans divers domaines par téléphone. Rien de très innovant jusque là me direz-vous, les sociétés de conseil existent déjà depuis belle lurette. En fait, Myexperteam n’engage pas d’experts : ces experts travaillent dans d’autres entreprises à des postes divers et variés ou dirigent même leurs propres structures dans certains cas. Le site met en relation ces différents entrepreneurs afin qu’ils puissent bénéficier de conseils et en prodiguer. L’entreprise innove aussi dans le mode de contact : les rendez-vous ne sont pas physiques, il s’agit de conversations téléphoniques d’une durée déterminée. Ce mode de fonctionnement permet d’une à l’entreprise qui souhaite un conseil d’avoir une personne très compétente sur le domaine recherché et ne pas s’éparpiller sur d’autres sujets. D’autre part, elle permet aux entrepreneurs de diffuser et partager leurs domaines de compétences facilement et sans contrainte géographique. Et encore une fois, les bénéfices sont le gain de temps considérable et surtout une économie sur le prix de la consultation qui est moins élevé qu’une consultation d’expert classique.

D’autres concepts de consommation collaborative B2B se développent comme Zenpark qui permet aux particuliers de louer des places de parking d’entreprises aux alentours ou encore B2b-en-trade qui propose aux entreprises de s’échanger des produits et services sur un système de troc. On peut donc y voir un réel intérêt pour les entreprises et une opportunité de développement extraordinaire pour les sociétés naissantes. Grace à la consommation collaborative, les startups innovantes ont une chance de pouvoir développer leurs concepts sans avoir à posséder leurs propres locaux ou sans avoir recours à des sociétés de consulting par exemple. Ce phénomène encore nouveau à l’échelle du collaboratif ne demande qu’à exploser via de nombreux acteurs.

Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn2Email this to someone

Auteur: Marc-Henri

Spécialiste du zonage sur le web. Dénicheur de curiosités.

1 commentaire

  1. Merci Marc-Henri pour la mention de notre projet dans votre article !
    Bonne continuation à ConsoPartage.fr

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Mangez et gagnez de l'argent c'est possible grâce à la consommation collaborative
Quand restau’ rime avec gagner des euros

La consommation collaborative c'est...

Fermer