Le concept de crowdfunding : Quésaco ?

La consommation collaborative passe par beaucoup de supports, comme les voitures, l’immobilier et même les machines à laver. Mais le partage passe aussi par l’argent.

 

Vous avez peut être déjà entendu ce mot, le « crowdfunding », notamment par le biais des sites de crowdfunding populaires comme KickStarter, My Major Company ou KissKissBankBank. Mais ça veut dire quoi au juste ce mot anglais dont on n’est même pas sur de la prononciation ??

Il s’agit d’un concept qui a vu le jour dans les années 2000 aux Etats-Unis et que l’on peut traduire par le terme « financement participatif » ou « financement communautaire » en français. C’est un moyen d’obtenir des financements pour un projet, sans passer par les acteurs traditionnels du financement, le tout grâce au Web. On peut le diviser en 4 grands secteurs : le don, la récompense, le prêt et l’investissement en capital. Détaillons ces secteurs pour éclaircir tout ça.

 

Les dons et les récompenses

Lorsqu’une personne a une idée, mais n’a pas les fonds nécessaire pour la réaliser, elle peut faire appel aux dons pour la financer sur des sites spécialisés dans ce domaine. Elle pourra présenter son idée et indiquer le montant dont elle va avoir besoin. La balle est alors dans votre camp. En effet, si vous êtes intéressé par le projet, vous pouvez alors verser le montant de votre choix directement sur le site. Lorsque la somme nécessaire est atteinte, vous pourrez même bénéficier d’une contrepartie si cela est indiqué (il s’agit alors du secteur de la récompense), comme un exemplaire de la création concernée, ou bien même un retour sur investissement pour certains projets. Bien entendu, une fois cette somme atteinte, le site de financement participatif prendra une commission au passage (plus ou moins importante en fonction des sites). Plutôt logique puisque sans eux le projet n’aurait jamais pu être réalisé ! Attention toutefois aux sites prélevant un pourcentage important auprès des porteurs de projets.

Dans le cas où le projet n’a pas atteint le plafond monétaire nécessaire, les internautes y ayant investis seront bien évidemment remboursés.

 

Les prêts

En ce qui concerne le prêt, comme son nom l’indique, il va s’agir d’une personne bénéficiant d’un ou de plusieurs prêts d’argent d’autres personnes, qu’elle devra ensuite rembourser avec ou sans intérêts, tout dépend de l’accord qui a été passé.

 

L’investissement en capital

L’investissement en capital est lorsqu’une personne investi dans un projet directement au niveau du capital, pour finalement devenir actionnaire de l’entreprise financée.

 

Si vous ne devez retenir que le plus important, sachez que le don et la récompense sont les 2 secteurs les plus rependus sur Internet en ce moment.

 

C’est bien beau tout ça, mais quoi de mieux que des exemples pour vous montrer ce concept de consommation collaborative. Après une petite recherche sur Internet, j’ai pu trouver des projets fous qui méritent un coup d’œil…

 

PRIZM : le lecteur de musique intelligent.

Projet-Prizm
Vous en avez peut être déjà entendu parlé récemment, Prizm est un lecteur audio nouvelle génération qui permet de diffuser de la musique personnalisée en fonction de vos goûts, le tout en appuyant sur un seul et unique bouton. Allez voir le détail de ce projet innovateur directement sur KickStarter.

 

Bouge ton pompon avec le Slip Français !

Projet-Bouge-ton-pompon
Un projet français pour la bonne cause ! L’entreprise le Slip Français va créer des bonnets pour Noël dont tous les bénéfices récoltés seront directement reversés à l’association du Téléthon. C’est sur le site KissKissBankBank que ça ce passe pour les détails.

 

Coolest Cooler : La glacière la plus cool au monde.

Projet-Coolest-Cooler
Coolest Cooler est un projet qui vise à réaliser la glacière du futur. Oui oui, rien que ça ! Cette glacière proposera un emplacement pour utiliser un Blender, une connexion wifi pour écouter les morceaux de votre téléphone directement depuis les hauts parleurs de la glacière, un chargeur USB, un éclairage LED et un décapsuleur directement intégré dans les parois. Plus d’excuse pour ne pas passer un bon moment en pique-nique !

 

Finalement, le crowdfunding, c’est un concept qui permet à Monsieur tout le monde de pouvoir financer un projet qui lui tient à cœur, le tout grâce à la générosité d’inconnus. C’est ça l’esprit de la consommation collaborative !




Partagez cet article surShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Auteur: Nicolas

Aime le partage d'expérience, l'échange de biens, l'entre-aide et la collaboration entre individus. Et les dauphins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Le souffle de la consommation ostentatoire et du marketing ultra personnalisé a t-il atteint ses limites ?
La consommation collaborative: remède ou alternative?

Loin de la recherche de profit, la ...

Fermer